Weekend à Rome

Posté par:

J’ai toujours rêvé découvrir cette ville que je vois comme le berceau de la civilisation occidentale, véritable musée à ciel ouvert des deux derniers millénaires. Ce rêve a enfin été comblé lors d’un gros weekend, histoire à la fois de passer un peu de bon temps en amoureux et de décompresser après un été bien chargé.

Ciel bleu et 30° pour la météo du ciel. Beaucoup plus chaud et de nombreux kilomètres pour la météo des pieds. La cité éternelle a tenu ses promesses : le Panthéon, les pizzas, les Musées du Vatican, le Colisée, les glaces, les colonnes et obélisques, la Chapelle Sixtine, les pizzas, la Fontaine de Trévi, la Basilique St Pierre, les glaces, la Place St Pierre, la Piazza Navona, les pizzas, le Tibre, …

Beaucoup vantent Paris comme étant la ville romantique par excellence, la plus belle capitale d’Europe ou autre… pour ma part, je décernerais volontiers et sans hésitation tous ces titres superlatifs à Rome. Chaque coin de rue réserve une surprise et l’on passe les siècles et les millénaires en quelques pas, foulant parfois des sols que d’autres ont foulé 2000 ans auparavant, le nez constamment en l’air lors des visites des édifices pour contempler des plafonds tous plus beaux les uns que les autres…

La ville grouille de touristes venus de tous les continents, mais les Romains semblent s’en accomoder parfaitement et vivent tranquillement leur dolce vita, sans avoir l’air de se soucier des tourments et du stress d’un monde qui paraît totalement extérieur à la cité.

Un seul regret en partant : devoir partir. Une seule envie : y revenir !

Quandiu stabit coliseus, stabit et Roma ; quando cadet coliseus, cadet et Roma ; quando cadet Roma, cadet et mundus.

Au passage, encore un grand merci à Erwan pour son chaleureux accueil sur place !

Galerie / Gallery

0

Ajouter un commentaire