Sténopé

Posté par:

Sténopé, quel drôle de mot.

Vous connaissez probablement le principe, mais pas le nom. C’est aussi connu sous le nom de « chambre noire ». Le principe est simple : dans une « chambre noire », un trou percé sur l’une des faces laisse passer la lumière de l’extérieur, créant ainsi sur la face opposée une image inversée.

Vous avez peut-être déjà expérimenté cela quand, enfant, on vous envoyait au lit alors qu’il faisait encore bien jour dehors, et que vous pouviez voir sur le mur face à votre fenêtre, vous pouviez voir l’extérieur alors que seul un trou dans le volet laissait passer la lumière.

L’effet est le même que celui utilisant une lentille dans un appareil photo afin de reproduire une image du monde extérieur sur une pellicule ou un capteur numérique, mais de manière beaucoup plus simple.

Il « suffit » alors de placer un film ou un papier photosensible au fond d’une boîte opaque où est percé un trou d’épingle. Bien entendu, le peu de lumière passant par ce trou nécessite une pose de plusieurs secondes pour pouvoir imprimer le papier. Ensuite, un développement « à l’ancienne » (révélateur / fixateur) permet de tirer la photo.

Dans un prochain billet, je vous présenterai le résultat de ma première expérience avec ce fameux sténopé.

0

Ajouter un commentaire