Sable et vent

Posté par:

Après avoir découvert en mars dernier le sable du Sahara, à l’occasion d’un « petit » tour (3000 km en 3 jours…) dans le sud algérien, une virée bordelaise en début de semaine a été l’occasion d’aller faire un tour sur la Dune du Pyla.

Certes moins impressionnante que celle de Taghit (100 mètres environ contre 150 pour l’algérienne), dans un environnement moins exotique (les Landes contre le Sahara…), la girondine ne démérite pas. L’ascension de cette dune, sous le vent et la pluie et par des températures fraîches, a eu quelque chose de décalé en comparaison avec mes souvenirs algériens ! Mais si les conditions étaient différentes, l’immensité de sable et la faible fréquentations (en décembre, par cette météo, ça peut se comprendre !) on tout de même permis une escapade particulièrement agréable.

 

0

Ajouter un commentaire