Le Nid

Posté par:

Bien qu’ayant fait l’objet de railleries et de controverses depuis sa construction en 1976, nul ne peut retirer à la Tour Bretagne le statut de point culminant de l’agglomération nantaise, et, de ce fait, point de repère incontournable dans la cité des Ducs.

Du haut de ses 144 mètres, ce gros monolithe sombre héberge depuis 2012 le bar le plus haut perché de la région et portant parfaitement son nom : Le Nid.

Après vous être soulagé d’une pièce d’un euro, vous pouvez prendre l’ascenseur pour vous rendre jusqu’au trente-deuxième étage (d’ailleurs, je doute que le choix de l’escalier soit envisageable, ou même possible !) et savourer la vue imprenable sur l’agglomération nantaise.

De là-haut, il sera alors facile de repérer la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, le Château des Ducs, le Cours des 50 otages, l’Île de Nantes, l’Erdre, la Loire, le pont Tabarly, mais aussi, plus loin, l’immeuble du Sillon de Bretagne à St Herblain (à 5 km), l’aéroport de Bouguenais (7 km), le lac de Grandlieu (15 km) et la centrale thermique de Cordemais (25 km). Bref, tout un panorama !

J’ai donc profité d’une chaude soirée de fin d’été pour faire l’ascension et contempler successivement le coucher de soleil et le lever de lune sur la région, avec, évidemment, quelques photos à la clé !

Galerie / Gallery

Liens :

Le Nid

Page Wikipedia de la Tour Bretagne

0

Ajouter un commentaire