365 jours

L’an dernier, j’ai lancé un « petit » projet consistant en une succession de clichés effectués depuis un point fixe, à savoir une fenêtre de mon appartement, sur une période d’un peu plus de 365 jours, à raison d’une photo par heure.

Oui, oui, si vous êtes doués en calcul mental, vous aurez compris que cela représente au final presque 9000 photos, toutes du même paysage, mais évoluant au fil du temps et -surtout- des saisons.

Ce n’est pas en soi très complexe à mettre en oeuvre, à condition d’avoir ce point fixe, le matériel qui peut y rester pendant une année complète, un intervallomètre (une automatisation de photos à intervalles réguliers), un peu d’organisation et pas mal de tests, notamment pour gérer la différence de lumière entre le jour et la nuit, tout en s’assurant de conserver des variations de luminosité régulières entre chaque cliché.

Que faire ensuite de toutes ces photos ? Eh bien, j’avoue que le sujet est toujours à l’étude, mais j’ai pu déjà en tirer deux résultats que je trouve assez plaisants et que vous pourrez retrouver en lien ci-dessous, à savoir :
– un timeslice (voir l’article à ce sujet) sur toutes les photos prises à 12h00 UTC (donc 13h00 en heure d’hiver et 14h00 en heure d’été)
– un timelapse sur ces mêmes photos que vous pouvez retrouver ci-dessous
– une « grille » des photos montrant l’évolution, tous les 5 jours, de la durée du jour

Galerie / Gallery

0

Ajouter un commentaire